Un tout petit peu de chronologie et de géographie biblique

Voici quelques repères chronologiques, très insuffisants, mais qui permettront de fixer le cadre général dans lequel s’insère l’action de nos deux pièces. Les dates sont empruntées en général à l’Histoire universelle de Bossuet, composée en 1681, et que Racine ne pouvait pas ignorer. On peut la lire sur Google Books.

Genèse: le temps de la nature

-4004 av. J.-C. : Création du monde; Adam et Ève chassés du paradis
-2349: Arche de Noé; Déluge
-2247: Babel
-1921: Appel d’Abraham, bourgeois d’Ur à qui Dieu promet de donner une terre sainte, et une nombreuse et glorieuse descendance. Abraham s’installe en Canaan, la Terre promise. S’ouvre alors le temps des patriarches: Isaac, Jacob, puis Joseph
-1708 Joseph s’installe avec son peuple en Egypte, suite à une famine en Canaan. Le peuple hébreu s’y trouve réduit en esclavage.

L’Exode.

-1573: Naissance de Moïse.
-1491: Dieu se fait plus tard connaître à Moïse lors de l’épisode du Buisson ardent comme le Dieu de ses ancêtres, le “Dieu d’Abraham, d’Isaac et de Jacob”. Il lui enjoint de libérer son peuple pour le faire revenir en Canaan/Israël. Mort des premiers-nés d’Egypte; sortie d’Egypte; passage de la Mer Rouge; Exode; Dieu donne les tables de la Loi sur le Sinaï
-1453: Mort de Moïse; conquête de Canaan par Josué; prise de Jéricho
-1050: Saül, premier roi du royaume unifié d’Israël
-1004-970: règne de David
-970-931: règne de Salomon
-957: construction du Temple (premier Temple, ou Temple de Salomon)
-931 : partition des deux royaumes (Juda au Sud, capitale: Jérusalem; Israël au nord, capitale: Samarie); voir ci-dessous.
-874-853: règne de Jézabel (royaume d’Israël)
-848-841: règne de Joram (royaume de Juda)
-841: règne d’Ochosias (royaume de Juda)
-841-835: règne d’Athalie (royaume de Juda)
-841-814: règne de Jéhu (royaume d’Israël)
-835-896: règne de Joas (royaume de Juda)
-720: fin du royaume d’Israël (conquête assyrienne)
-607: première prise de Jérusalem par les Babyloniens du roi Nabuchodonosor; début de l’exil à Babylone
-586: fin du royaume de Juda; destruction du Temple de Salomon
-536: retour des Juifs en Israël (décret de Cyrus); construction du Second Temple; objets de culte rendus, excepté l’Arche (disparue pendant la Captivité)
-518 (?): Pourim; les Juifs échappent au génocide (épisode d’Esther)
0: naissance du Christ
+33: mort et Résurrection du Christ; Ascension; Pentecôte et naissance de l’Eglise
+70: chute de Jérusalem; destruction du royaume d’Israël; dispersion des Juifs (diaspora);.destruction du Second Temple.

On pourra aussi se reporter à l’article de la Wikipédia sur l’histoire biblique du peuple d’Israël. Il existe également une “histoire du peuple juif en une seule page” qui permet d’avoir une vue d’ensemble: cliquez ici pour agrandir l’image ci-dessous.

Capture

“Tout le monde sait que le royaume de Juda était composé de deux tribus…”, écrit Racine au seuil d’Athalie. Tout le monde le sait… mais un petit rappel peut n’être pas inutile. Ci-dessous, vous trouverez une carte (en anglais…) des deux royaumes à l’époque d’Athalie. Notons que le royaume de Salomon, avant la partition de -931, était plus grand que les deux royaumes du nord et du sud réunis (il s’étendait en territoire assyrien et englobait une partie de ce qu’on appelle aujourd’hui “la bande de Gaza”).

Le royaume “légitime” est le royaume du sud, celui de Juda, composé de deux tribus, celle de Benjamin, d’où est issu Saül, et surtout celle de Juda, d’où est issu David et d’où sortira le Christ; c’est dans ce royaume que se trouve situés Jérusalem et le Temple: et seuls les rites et sacrifices accomplis dans le Temple plaisent à Dieu, comme Racine l’explique au début de sa préface (p. 32).

Le royaume d’Israël, au nord, est composé des dix autres tribus. Centré sur Samarie, il ne peut se targuer de posséder le Temple: le culte à Yaveh est rendu sur des “hauts lieux” qui ne plaisent pas à l’Eternel. Israël sombre d’ailleurs dans un semi-paganisme où Yaveh est concurrencé par Baal (ou Bélial), dieu phénicien de la foudre. Rappelons qu’aux yeux de Racine, les faux dieux sont non seulement des idoles sans force, mais aussi des incarnations du diable, dans ce monde livré aux mains de Satan. A l’époque qui nous intéresse, c’est Jéhu qui règne sur Samarie. Les deux royaumes apparaissent dans la pièce comme des rivaux, et permettent d’introduire le thème éminemment tragique du conflit fratricide.

Kingdoms_of_Israel_and_Judah_map_830.svg

La distinction entre les tribus perd de sa force au retour de l’exil, mais la rivalité entre Jérusalem et Samarie reste très vive.

Terminons avec un petit arbre généalogique des principaux personnages de nos pièces, bricolé et scanné par mes soins. Attention: il existe deux Ozochias et deux Joram…

athalie_arbre

 

stil


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.